Le nouveau président de Nintendo, Tatsumi Kimishima, a depuis peu pris les rênes de la firme nippone de jeux vidéo suite au décès du regretté Satoru Iwata (Juillet 2015), apportant avec lui des changements considérables.

Fusion, Fusion everywhere

Bien que Mr Kimishima ait annoncé vouloir garder les idées stratégiques de base d’Iwata-san, il va sans dire que celui-ci a une vision différente quant à la direction de l’entreprise.
En effet, il a fusionné la Nintendo Integrated Research & Development Division (branche responsable de la partie hardware des consoles et tous ses périphériques) et la Nintendo System Development Division (branche responsable de la partie logicielle, système et réseau) en une seule, Platform Technology Development Division chargée à la fois des parties logicielles, du réseau ainsi que du hardware. Cette section sera alors présidée par Ko Shiota, originellement directeur de Nintendo Integrated Research and Development Division.
De même, les deux branches majeures de développement de jeux Entertainment Analysis & Development Division et Software Planning Division ne formeront désormais qu’une seule appelée Entertainment Planning & Development Division, sous l’égérie de Shinya Takahashi, précédemment directeur de la Software Planning Division.
D’autre part, une nouvelle branche de la société, la Business Development Division fait son apparition dans le cadre de la restructuration des modèles de jeux adaptés aux besoins des consommateurs.
Tatsumi Kimishima n’a cependant pas négligé les deux grandes figures de Nintendo qui sont Shigeru Miyamoto et Genyo Takeda, reconnus respectivement pour leur talent dans la conception de jeux vidéos et pour le design et conception des consoles. Ils auront alors le titre de « Creative Fellow« , plus précisément ils seront chargés de partager leur immense savoir pour guider les pas de la firme. Ils exerceront un rôle de consultants en somme.

Changements assez radicaux

Dans une période où Nintendo perd du terrain face à ses plus grands concurrents que sont Microsoft et Sony, il est impératif de donner un nouveau souffle à cette entreprise qui a tant bercé notre enfance. Mais on a bon espoir qu’il continuera à bercer l’enfance des prochaines générations, car Super Mario ne disparaîtra pas d’aussi tôt! Ces déceptions rencontrées pendant l’Electronic Entertainment Exposition (ou E3 pour les intimes), notamment Star Fox Zero et Metroid Prime Federation Force doivent vite être rattrapées surtout en ce moment où Nintendo va lui aussi produire sa propre application pour smartphone, Pokémon Go, que tout bon fanboy/fangirl attend avec impatience.
On combinera alors les branches parallèles afin de limiter les dépenses et on crée la Business Development Division pour mieux concevoir des produits qui vont satisfaire le consommateur.

Ce nouveau président sera-t-il à la hauteur d’Iwata-san? Ces changements affecteront-ils en bien ou en mal notre vision de Nintendo, n’hésitez pas à exprimer votre point de vue dans les commentaires!

Commentaires

commentaire

Zarazarao ♥
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •