A toi cher Moldu qui attend encore sa lettre d’admission à Poudlard.

J.K Rowling a publié une histoire inédite révélant la généalogie des Potter qui remonte au 12e siècle sur le site Pottermore.

Intitulé the Potter Family, on y apprend les points suivants :

1- Les origines du nom « Potter »

« Potter » vient de l’Anglais Potterer, qui signifie potier. L’Ancêtre de Harry, un magicien du nom de Linfred, offrait à ses voisins ses talents d’herbologiste. Bien entendu, les Moldus ignoraient qu’en fait les remèdes étaient magiques. Les historiens lui attribuent l’invention de diverses potions, comme le poussoss ou la pimentine.
Ses voisins le surnommaient Potterer. Potterer donc, qui a fini par être abrégé en Potter, ou Potier.

Adressons ici une pensée particulière chaleureuse à Jean-François Ménard qui a eu la bonne idée de ne pas traduire « Harry Potter » en « Henri Potier ».

2- Les origines de la fortune des Potter

Grace à ses potions, Linfred a pu laisser un héritage conséquent à ses sept enfants, chaque génération ajoutant un peu plus au pactole familial. C’est ainsi que le grand-père de Harry, Fleamont Potter, a quadruplé la fortune familiale en inventant la potion capillaire Lissenplis.

 Un Potter doué en potions? Pas sûr que Rogue apprécie.

3- Les Vingt huit sacrés

On apprend aussi que la famille Potter ne figure pas dans le registre des sang-pur, qui est un registre contenant la liste des familles de sorciers qui sont d’authentiques sang-pur.

4- La cape d’invisibilité

Le fils ainé de Linfred, Hardwin, s’est marié avec Iolanthe Peverell, originaire de Godric’s Hollow. Iolanthe était la petite fille d’Ignotus Peverell. En l’absence d’héritier de sexe masculin, elle a hérité de la cape d’invisibilité de son grand-père en tant qu’ainée de sa famille.

Un ancêtre de Harry Potter s’est donc marié avec un descendant d’Ignotius Peverell. Les fans reconnaitront le nom d’Ignotus Peverel : c’était un possesseur de l’une des reliques de la mort.

En reliant les points, on comprend mieux comment  la famille Potter a hérité de la cape, et comment c’est devenu une tradition familiale de léguer la cape à l’ainé de la famille. Harry est ainsi le descendant du troisième frère Peverell, Ignotus, dont l’histoire nous est contée dans les reliques de la mort.

Toujours fan après tout ce temps ? toujours.

La version complète ICI

Commentaires

commentaire

Zarazarao ♥
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •