Depuis sa popularisation, la culture Geek englobe un vaste univers d’activités et de pratiques. Et naturellement, certaines cultures qui nous viennent du pays du Soleil levant (en d’autres termes : le Japon) tel que le manga en fait bel et bien partie. Et quand on parle de manga, on pense souvent à Dragon Ball Z, Naruto ou One Piece puisque ce sont les plus célèbres. Mais comme vous vous en doutez, il en existe d’autres et parfois même, ce sont des perles rares d’une beauté sublime que le grand public ne connait pas forcement. Bienvenu sur le Point GG et aujourd’hui nous allons nous attaquer à un monstre de la bande dessinée japonaise. Un manga culte acclamé et ovationné par ses lecteurs, nous avons nommé : Berserk.

berserk_wallpaper_by_yoroiookami-d80ypxu.png

              Berserk a vu le jour en 1989 grâce aux coups de crayon légendaire de Kentaro Miura et est toujours en cours de parution. L’histoire prend place dans un univers Dark Fantasy rempli de monstres, de démons et de créatures en tout genre pas très amicales. De plus, la guerre fait rage absolument partout où l’on va, ce qui nous amène à dire que la faucheuse doit être vraiment occupée. C’est dans cette atmosphère effroyable que nous suivrons les aventures de Guts le protagoniste du récit. Depuis sa naissance, Guts ne connait rien d’autre que la guerre puisqu’il a grandi dans un camp de mercenaire. Son arme de prédilection est une épée ou plutôt… UNE GIGANTESQUE ÉPÉE LOURDE qui le permet de trancher ses ennemies même si ces derniers portent des armures ultra résistantes ou même si ce sont des abominations d’une taille colossale.

Dès les premières lectures, un œil contemplatif remarquera inévitablement la magnificence du style graphique de l’auteur. Les dessins sont tout simplement imprégnés d’une beauté artistique incontestable. Chaque plan de chaque page est une merveille visuelle et le graphisme à lui seul justifie la lecture du manga. Le design général est remarquable, les personnages et l’environnement sont très bien détaillés et les scènes de combat sont juste prodigieusement mirobolantes. Ainsi, on peut tranquillement dire, sans froisser les sceptiques, que Berserk brille effectivement par sa forme, mais qu’en est-il alors du fond ? Et bien le scénario n’est pas en reste parce que l’histoire est particulièrement captivante et arrive à saisir notre attention au fil de la narration. Avant d’aller plus loin, il est primordial de préciser que Berserk est un manga violent et est souvent même associé au gore. Cet œuvre aborde des thématiques sombres comme la  guerre, la mort, la pédophilie, l’inceste, le viol et j’en passe. Certaines scènes s’avère donc être choquantes pour les âmes sensibles et les plus jeunes. Cependant, cette brutalité s’intègre parfaitement avec l’univers dark fantasy et permet même une réflexion profonde sur la bestialité de l’homme et la cruauté humaine. D’ailleurs, le meilleur exemple pour illustrer cette notion est sans aucun doute Guts, le personnage principal. En effet, Guts est loin de l’archétype du héros qui va sauver la princesse en détresse détenue dans un château. En fait, il a vécu tellement de chose horrible dans sa vie qu’il s’est forgé une personnalité subversive à la limite de l’insoutenable. Au cours de ses aventures, on admire sa force et sa détermination mais on ressent aussi parfois de la crainte voire même du dégout à son égard. Mais Guts n’est pas une brute sans esprit ni raison, c’est juste que l’atrocité du monde dans lequel il vit et les évènements macabres de son passé ont engendré son tempérament un peu bestial.

dragonBerserk est une œuvre majeure dans le domaine de la bande dessinée japonaise tant sa forme et son fond expose d’authentiques qualités. Son univers riche dépeint un paysage assez violent de la nature humaine mais reste cohérent avec la narration. Il reste encore beaucoup de choses à dire sur ce manga tellement il permet de copieux analyses et interprétations sur les thèmes avancés, mais ce n’est pas vraiment le but et puis les « spoilers » sont considérés comme un crime pour les Otaku alors on a volontairement omis des éléments essentiels de l’intrigue (ouais on pense à vous les gars). Berserk est un manga mythique dont on n’en sort pas indemne mais si vous voulez vraiment savoir pourquoi il suscite un tel engouement, il va falloir le lire.

« Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même. Et quand ton regard pénètre longtemps au fond d’un abîme, l’abîme, lui aussi, pénètre en toi. » Friedrich Nietzsche

Commentaires

commentaire

Zarazarao ♥
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •